Parler, c’est ce que je sais mieux faire

Et ecouter est une autre de mes qualités qui avec le temps c’est bien développer. Alors forcément, quand j’ai parlé a mon entourage de l’idée de mon blog et des sujets que je voulais aborder, le sujet le plus récurrent de tous est bien évidemment les relations Hommes Femmes.

Et même quand j’essaye de m’en éloigner, ces histoires me suivent même au travail.

Alors forcément, quand ma collègue arrive avec un sourire jusqu’aux oreilles et nous montre sa bague a la place du traditionnel “Bonjour”, le sujet est remis sur le tapis.

“Mais tu es sur de vouloir te marier, ca fait même pas un an que tu connais ce type! ”

Très bonne remarque mais la réponse risque d’être différente d’une culture a une autre ou d’un âge a un autre. Dans ma communauté, Congolaise, j’ai cette impression que le mariage est encore vu comme le goal ultime pour la femme et le plus tot elle se marie, le mieux c’est.

Mettons de cote les religions pour quelque instant; Dans l’ancien temps, le mariage était vu comme une transaction. Un père de famille ou un chef de tribu digne de ce nom devait faire une alliance avec une autre famille ou d’une autre tribu pour pouvoir multiplier ses propriétés. Le moyen le plus rapide était sous forme d’alliance, donc un mariage. La femme était alors donnée en échange contre du bétail, du tissu, des épices ou des territoires.

Une jeune fille était considérée prête à se marier une fois l’apparition des règles, elles subissaient alors une préparation approfondie par les femmes les plus âgées du village avant d’être envoyer dans sa nouvelle demeure. Et si a l’epoque les mariés etaient aussi jeunes c’est aussi parce qu’ a cause des guerres ou des maladies, l’esperance de vie n’etait pas aussi longue qu’aujourd’hui.

L’esperance de vie s’est allongées mais les mœurs eux, n’ont pas vraiment changer. Je ne sais pas si c’est a ce moment que toute les mamans et tantes du monde se sont entendu sur le fait de convaincre leurs filles, nièce et autres connaissances féminines que pour être une femme accomplis il faut être marier. On celebre le mariage comme si c’est l’accomplissement final d’une vie de jeune fille peu importe qu’elle soit prete ou non. Alors oui, les pressions sociales, culturelle, familiales et sans oublier a l’ere du “toi t’a ca toi” merci SnapChat et autres lives videos n’aident en rien les jeunes filles d’aujourd’hui. Pour ma mère et ses copines, j’ai dépassée cette date il y’a bien longtemps, mais ca c’est un détail. Et bien que j’ai les nerfs solides, je me rends compte que beaucoup de jeune filles se précipitent dans le mariage , relativement jeune et avec très peu ou  pas de préparation.

Comme si c’était un sprint:

Alors qui sera la prochaine a se marier ? Qui aura la plus belle robe ou la plus belle salle ? la plus belle cérémonie ? et autre stupide comparaison. Le problème de ce phénomène c’est que non seulement certains jeunes couples sont criblées de dettes juste après le mariage ( le prix de ces salles de mariage, on en parle ou bien ?) – mais surtout ces personnes ont tendance a oublier que le mariage, c’est pour la vie. Se précipiter par peur de ne pas trouver chaussure a son pied ou parce que la société est plus clémente avec les jeune mariés comparer aux célibataires ( pour ceux qui payent des impôts et des prêts immobiliers) ne sont pas des justifications pour se marier rapidement  et encore moins parce que

« le SeXe c’eSt ApRès le mArIaGe »

FAITES ATTENTION

Encore une fois je généralise, et il n’y rien de mal à vouloir attendre jusqu’au mariage (C’est une raison à ne pas prendre à la légère car la tension sexuelle peut vous faire dire OUIIIII plus vite que prévus) Mais a cause de toute ces raisons, certaines d’entre nous skip la période de fiançailles (période de prépa) et sautent directement dans sa version non remboursable, le mariage.

Alors oui la pression est réelle mais les filles, je ne le dirais jamais assez :

Prenez votre temps

La vie est un marathon et l’herbe n’est pas plus verte de l’autre cote de la barrière du célibat, je vous le garanti. Pour être franche, c’est vrai que ça peut piquer de voir toute ces copines se marier les unes après les autres, d’être toujours la demoiselle d’honneur (le films 27 Robes vous l’avez toute vu j’en suis sure) et des fois on rêverait même d’être à leur place. Et quand ça tarde, on doute, on se remet en question, notre foi est ébranlée et on se demande même si cela va arriver un jour… Je le sais parce que je suis passe par là. Je parlerais de différentes façons de vous occuper de vous avant l’étape du mariage (pour celle qui veulent se marier) dans le prochain article. Mais je vous assure qu’un mariage express (you know who are !) juste pour les likes d’Instagram ça n’en vaut pas le coup….

Commenter

Post navigation