For You I Will… Will I?

Fin de l’été, une soirée entre fille. Une amie, me pose une question en toute innocence:

« Que serais-tu prête à sacrifier pour ton homme ? ».

Commençons par le commencement, déjà je n’ai pas d’homme donc je n’ai pas besoin d’être prête a rien du tout, mais c’est quoi cette question ?

 – « Si ton homme te demande de renoncer à un de tes rêves, le ferais-tu ?»

– « Woo hell no !!! »

– « Donc c’est que tu n’es pas prête pour être avec quelqu’un… »

La question est restée en suspens mais maintenant je m’interroge. Pour qu’une relation soit réussie, faut-il se sacrifier pour satisfaire les besoins de l’autre ? Je regarde autour de moi, et la réponse est sans appel : OUI ! mais tout d’un coup les langues se délient « c’est pas un sacrifice, mais une concession » Elle ou la différence, quelqu’un me l’explique ?

Pour mon esprit de célibataire épanouie le mot sacrifice, ça fait tâche. Mais il est vrai que la vie à deux implique des sacrifices, heu pardon, des concessions de parts et d’autre. Maintenant où se trouve la limite entre sacrifice, je veux dire concession (décidément…) et perte de soi même ? Concéder sur les couleurs des nappes au mariage est une chose, mais sur quel moment commencer une famille ou encore accepter ou refuser « the dream job » qui se trouve à l’autre bout du pays c’est un peu plus difficile.

Alors les filles, pour vous quel serait un sacrifice que vous ne pourriez pas accepter et pourquoi ?

Commenter