Chacun sa route, chacun son chemin, passe le message a ton voisin…Certains d’entre vous connaissent la chanson de Tonton David (pour les plus anciens), pour ceux et celle qui l’ignore vous connaissez l’adage populaire.

 

 

Ma route, je la reprends pendant que j’attends le décollage de mon vol pour un Paris-Londres. Et la je réfléchis au long parcours qui m’a mené jusqu’ici. J’ai quitté la banlieue de Paris il y’a peu près 8 ans.

J’étais a la recherche de quelque chose. Je n’avais aucune idée de ce qu’était « cette chose ». Je savais juste que je n’arrivais pas a la trouver a Paris.

Donc c’est ainsi que je me suis embarque dans, ce qui ne devait être seulement qu’un trip de 6 mois, dans une série de péripétie qui a duré (et qui dure toujours) 8 ans.

8 ans a Londres et une des premières conclusion que j’en retire est que pour ceux qui disent que « lA vIE eSt uN lOng fLeuVe tRanQuiLle », je pense que j’ai dû rater la sortie de ce fleuve car pour l’instant j’ai l’impression d’être sur la route des chutes du Niagara !

Ces 8 dernières années ont été des plus enrichissante de ma vie même si le début de ma vie d’adulte a été difficile, au fil des années je commence enfin a percevoir le bout du tunnel. Il y’a eu des hauts et des bas, plus de bas que de haut, mais ce ne sont pas des échecs mais plutôt des leçons. 

Je n’aurais jamais imaginé à l’époque que je serais resté aussi longtemps ici. Longtemps je me suis cherché et je pense enfin m’être trouver. Trouver ma voie, ma raison d’être. C’est une véritable quête et pendant cette quête j’ai eu tendance a mon grand regret, a copier les autres et a ajuster si besoin étant. J’essayais d’imiter un style de vie, une manière de me comporter ou une manière de penser dans le seul but de trouver cette chose que je ne savais toujours pas nommer. On le fait tous, d’une manière ou d’une autre : changer de coiffure chaque saison ou quand Rihanna a décidé qu’il était temps, a changer de ville des que l’occasion se présente ou a multiplier les conquête a la recherche de…a la recherche de quoi en fait ?

 

Pendant un moment, je pensais que cette chose que je cherchais était le bonheur. Je cherchais le bonheur et que du coup a la fin du tunnel, ce bonheur serait la. En réalité, le temps me l’a prouvé qu’une fois sorti d’un tunnel, il y’en a un autre qui nous attend plus long ou plus sombre que le précèdent, et que le bonheur, je le trouvais souvent en court de chemin.

Des galères a trouver un appart, un travail stable, de passer de pauvre a très pauvre, de reprendre mes études, de passer d’être entouré a très seule et a un moment ou je planifie des vacances de rêves sur une plages des caraïbes, je me rends compte que le bonheur a toujours été la, J’ai couru pendant des années alors que ce que je cherchais était en moi.

 

En fait Je me cherchais MOI.

 

 

The F#ck ! Après toutes ces années j’ai réalisé que cette chose était ma propre voix (ou mes voix parce voila quoi LOl). Cette voix que j’entendais, celle qui m’a poussé a partir, celle qui m’a poussé a faire l’impossible, qui me poussé a me dépasser, cette voix qui m’a surprise aussi ! Je cherchais ce qui avait toujours était la mais qui devait de se faire entendre plus fort. C’était moi cette voix.

Donc oui comme tout le monde j’ai des moments de doute. J’ai des moments de remise en question. Mais dans ces moments la j’essaye de me rappeler pourquoi j’ai commencé ce chemin. Quel était ma motivation première. Je me cherchais moi et je sais que même si je pense m’être enfin trouvé, je ne suis pas encore accomplie et c’est pour ca que je continue. Je rajoute des pièces a mon puzzle a chaque moment de ma vie. Et ça n’a pas de fin (a part le clap de fin ou on fera la fete au paradis) 

 

Alors je parle a la fille qui est un peu perdue, celle qui ne voit pas le bout du tunnel, celle qui ne sait pas ce que l’avenir lui réserve et qui panique, a celle qui est bloqué entre partir ou rester, continuer ou arrêter : ne te met pas de pression. Prend la vie a petit pas et voit ou elle t’emmènera. Ça peut commencer par mettre sur un papier toute tes idées, toute les taches ou les choses que tu désires accomplir et a cocher les cases une fois accomplie. Si tu crois qu’il y’a un ordre, la vie t’apprendra que bien au contraire. Ne t’arrête pas en chemin si une des case n’est pas cochée: ce n’est qu’ une question de temps. Le plus important n’est pas la destination mais le chemin que tu parcours. Prends le temps d’apprécier chaque moment, car ils passeront si vite que tu risques de louper « la chose » ou personne que tu cherchais : TOI.